Artistes aborigènes

« Pourquoi ces constellations de points, ces explosions de couleurs psychédéliques, ces structures venues d’un autre univers, d’un autre temps nous parlent-elles? Pourquoi les rêveurs du désert et de la savanne nous procurent-ils de telles émotions?….Ce qui nous touche d’abord, nous, amateurs occidentaux, c’est la liberté, la créativité des artistes, la beauté formelle de leurs oeuvres, leur virtuosité. Nous sommes éblouis par la fantastique invention de cette peinture, cet art en mouvement, qui sans cesse avance, se perd dans des chemins inattendus, explore des dimensions plastiques d’une immense variété. Mais pas seulement. Cette peinture sensuelle, hypnotique nous invite à partir dans d’autres dimensions, elle parle à notre inconscient. Cet art magique nous entraîne dans un univers dramatique et onirique. Par-delà le temps et l’espace, les maîtres peintres aborigènes nous font rêver. »

in La peinture aborigène de Stéphane Jacob, Pierre Grundmann et Maïa Ponsonnet, 2012, chez « Nouvelles Editions Scala ».


Gordon Robertson Jangala, Abie  Loy Kemarre, David Mudgedell, Maggie Ross Napaljarri, Wentja Morgan Napaltjarri, Kirsty Anne Napanangka, Géraldine Granites Napangardi, Ningura Napurrula, Valérie Moris Napurrurla, Nyilyari  Tjapangati, Imelda Yukenbarri.